Ville de Cran Gevrier, énergie citoyenne

Vous êtes dans : Accueil > Cadre de vie et Eco-citoyenneté > La ville en vert ! > Les espaces verts

Les espaces verts

Dans le cadre de l'agenda 21 de la ville, le service Espace Verts montre l'exemple, avec des pratiques écologiques, responsables et durables. 

 

 

 

Des espaces verts écologiques

Quelques chiffres :
47 ha d’espaces verts et naturels
1 000 m2 de massifs
210 bacs avec arbustes
120 bacs fleuris
85 jardinières

Vers une démarche Zéro Phyto

Le désherbage chimique sur les voiries, les places, les bords de route, dans les massifs et dans les gazons a été définitivement abandonné. Désormais, il se fait manuellement par fauchage, binage, débroussaillage, ou par désherbage thermique.
Les insecticides et autres fongicides ne sont plus appliqués, en contrepartie des végétaux diversifiés, résistants et ne nécessitant pas de traitement sont plantés de manière à les rendre moins vulnérables aux prédateurs.
Ces produits chimiques ne sont utilisés qu’en cas de situation critique lorsqu’il n’y a pas d’autre solution.

La Fin des engrais chimiques

Les terrains de sport engazonnés sont fertilisés par des amendements organiques composés de vinasse de betterave, de plume de volaille, de tourteau de tournesol, de fiente de volaille …

Broyage et Compostage

Les déchets de tontes et de feuilles sont transformés en compost et réutilisés dans les différents espaces verts.
Les branches sont broyées sur place et servent d’amendement aux arbres.

La lutte Biologique

Le service espace vert lâche chaque année sur les érables de l’Avenue des Harmonies et de l’Avenue Pierre Mendès des larves de coccinelles qui dévorent jusqu’à 140 pucerons par jour ! Pour lutter contre la mineuse du marronnier, des pièges sexuels sont installés : les mâles y sont attirés puis séquestrés leur reproduction est ainsi stoppée.

Retour de la nature en ville

Afin de favoriser la biodiversité 1600 m2 de mélanges champêtres ont été répartis sur la commune.
Ce fleurissement ne nécessite pas d’eau, il se ressème tout seul chaque année et permet notamment aux insectes et abeilles d’y trouver le gite et le couvert.
Dans les espaces naturels (Taillefer) et dans les prairies la fauche s’effectue à l’automne, ainsi, tous les papillons, insectes et autres abeilles peuvent profiter du pollen des fleurs et se reproduire en toute tranquillité.

Economie d’eau

L’eau est un bien précieux, afin de l’économiser des végétaux économes en eau et davantage de plantes vivaces sont plantées.
Le service espace vert a par ailleurs généralisé le paillage sur les massifs afin de limiter l’évaporation de l’eau et pour limiter la présence de plantes non désirées.
Pour l’arrosage des jardinières le service espace vert prélève l’eau du Thiou et alimente ses citernes grâce à un récupérateur d’eau de pluie de 110 m3 installé au parc des services techniques.

Des ruches sur la commune

Installées en 2010 sur la toiture de la Turbine les ruches se sont envolées dès 2011 pour la ferme Bel en raison de la réalisation de travaux sur l’espace culturel. Les insectes pollinisateurs resteront en 2012 à la ferme Bel à proximité immédiate des jardins familiaux.
Cette expérience menée avec Pierre Marigo, apiculteur, enseignant au lycée agricole de Poisy, va donc se poursuivre pour favoriser la biodiversité.

Partenaires

eZ Publish - © Territo - Inovagora