Ville de Cran Gevrier, énergie citoyenne

Vous êtes dans : Accueil > Cadre de vie et Eco-citoyenneté > Les grands projets urbains > Le Plan Local d'Urbanisme

Le Plan Local d'Urbanisme

Quel sera le visage de Cran-Gevrier dans 10 à 20 ans ? Avec un petit territoire (480 ha) totalement aménagé, la ville va continuer à évoluer, pour répondre aux besoins de logements, d’emplois et d’espaces verts. C’est tout l’enjeu du nouveau plan local d’urbanisme, finalisé en 2011.

Les principaux axes pour rénover la ville et renforcer son attractivité :
- Rénover nos quartiers et développer les liaisons urbaines
La ville engage la rénovation urbaine de certains quartiers (Vallon, Pont neuf) ou secteur à réaménager (zone des Iles). Et avec la friche des Papeteries (6 ha), la ville saisit l’opportunité de créer un vrai éco-quartier.

Maintenir les zones d’activités et favoriser l’emploi dans les nouvelles opérations d’aménagement
Comptant près de 8 000 emplois, la ville est équipée de plusieurs zones d’activités que le Plan Local d’Urbanisme va maintenir pour favoriser l’emploi. La ville va aussi aménager des quartiers mixtes, afin que des activités trouvent leur place à côté de l’habitat, comme au Pont neuf et dans la zone nord des Iles. Et dans la friche des Papeteries, l’industrie de l’image et du multimedia remplacera celle du papier. Un grand projet !

- Aménager une ville durable : valoriser les déplacements doux et les espaces verts
Le PLU prévoit de préserver les trois grands espaces naturels – le Thiou, le massif de l’Erbe et le site de Taillefer – qui oxygènent la ville et méritent d’y être mieux reliés, grâce à un réseau de liaisons piétonnières entre les quartiers. Côté transports en commun, l’agglomération étudie la faisabilité (pour 2020 ou 2030) d’un tram-train qui desservirait Cran-Gevrier depuis les Papeteries et le Pont neuf !

- Créer des logements accessibles à tous, pour maintenir une ville active
Face aux besoins de la population, la construction de logements est d’autant plus nécessaire pour accueillir des jeunes et les actifs, pour éviter le vieillissement de la population. Des logements, des petits, des grands, à louer ou à acheter… adaptés à tous les âges et tous les budgets. Une condition nécessaire pour maintenir une ville active et dynamique !

 

 

Nouveau plan local d'urbanisme voté le 19 mars 2012
 Le conseil municipal du 19 mars a voté le nouveau plan local d’urbanisme (PLU), sans opposition et 6 abstentions. Ce vote clôt un long processus d’élaboration et de concertation mené depuis trois ans, d’abord en réunions publiques et dans les forums de quartier puis, fin 2011, à travers une enquête publique et la consultation des partenaires associés (Etat, agglomération, communes, chambres consulaires, etc…).
Au final, le PLU comporte deux modifications significatives par rapport au projet arrêté en conseil municipal de juin 2011 :
 . des précisions sur le site naturel de Taillefer (quartier des Bressis), avec une zone sans aucune constructibilité (N) occupant la majeure partie du site. Seule une bande (classée NL) longeant l’Institut Guillaume Belluard pourra recevoir des équipements légers (comme, par exemple, des serres agricoles) ;
 .Les règles d'urbanisme concernant les quartiers du Vernay, de Chevennes et de Sous-Aléry sont renforcées, tout en rendant possible certaines extensions du bâti existant : immeubles limités à R + 2 + combles, soit 9 m maximum de hauteur en façade et 12 m au faîtage en cas de combles ; longueur maximum des façades à 20m.

Contact : Service Urbanisme, 04 50 88 67 09.

  NuméroSpécial01PLU (pdf - 4,97 Mo)

Partenaires

eZ Publish - © Territo - Inovagora