Ville de Cran Gevrier, énergie citoyenne

Vous êtes dans : Accueil > Éducation et Jeunesse > L'offre éducative de la ville

L'offre éducative de la ville

© ville de Cran-Gevrier

Avec 108 élèves supplémentaires en cette rentrée 2016, la ville retrouve les effectifs des années 2000, grâce aux nouveaux logements, notamment les logements locatifs aidés, accessibles aux familles. La ville a compté jusqu’à 1700 élèves au début des années 90.

"Une bonne nouvelle pour la vitalité de la ville !" Nora Segaud-Labidi, Première adjointe au maire, chargée de l'Education et de l'Enfance 

Après dix ans de stagnation, 108 élèves de plus, c’est bien ?

© ville de Cran-Gevrier

« C’est une bonne nouvelle pour la vitalité de la ville car le nombre d’enfants tend naturellement à baisser du fait du vieillissement de la population. Ce nombre était stabilisé depuis 10 ans à environ 1400, grâce à la construction d’environ 80 logements par an et aux familles qui s’y installent. Sans cela, nos écoles se videraient petit à petit. Si nous voulons rester une ville active et jeune, équilibrée entre les générations, il faut construire des logements et des logements à prix ou loyer accessibles aux familles, comme aux Passerelles, tout en conservant leur caractère aux quartiers pavillonnaires. Sinon, la ville voit les jeunes couples déménager à 20 ou 30 km, faute de trouver ici un logement abordable.

La ville a-t-elle les moyens d’accueillir ces enfants ?

1498 élèves répartis dans 62 classes, cela fait 24,16 enfants par classe en moyenne. Nos écoles accueillaient environ 1700 élèves à la fin des années 90, elles disposent de locaux suffisants. En outre, nous avons mobilisé 46 000 € pour financer le mobilier des trois classes créées à l’école Sous-Aléry (élémentaire), à celle de l’Arlequin (maternelle, centre-ville) et à celle de Cassin (élémentaire, centre-ville). Nous veillerons aussi, école par école, à assurer la restauration scolaire. L’école, c’est notre priorité.

 

Le savez-vous ?

L’Etat (l’Education nationale) a en charge le temps scolaire, c’est-à-dire l’enseignement, il décide de l’ouverture ou de la fermeture d’une classe et nomme les enseignants.
Mais c’est la commune qui construit et entretient les écoles maternelles et élémentaires, et fournit les crédits de fonctionnement (matériels et crédits pédagogiques soit 73 000 €/an). La ville doit aussi financer l’emploi des ATSEM (agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles) : 19 Atsem, soit 300 000 €/an.
En savoir +  :

une offre educative riche et variée (jpeg - 201,63 ko)

Dans cette rubrique

Réussite scolaire pour tous

La Ville se mobilise auprès des enfants de moins de 3 ans et porteurs d'autisme.
 

Lire la suite

Agenda

6 nov

Les ateliers et visites...

Durant toute l’année, la Ville organise des visites et des at...

10 nov

Des ateliers et stages...

Jeunes à partir de 16 ans et adultes, l’École d’Art d’Annecy ...

17 nov

"Tic-Tac Temps"

La Turbine sciences présente l'exposition ludique "Tic-Tac Temps".

17 nov

Clock, les horloges du...

Une conception Art'M Créateurs associés.

Tous les événements
  • Vidéos
  • Photos
  • Goodies
> Vidéos

Reportages, fictions, interviews, drôles, instructives, émouvantes de Cran-Gevrier et de ses habitants.

> Photos

Retrouvez dans cette rubrique, différentes photos réalisées lors d'évènements de Cran-Gevrier

> Goodies

Photos exclusives, fonds d'écran, ecards... cette rubrique vous réserve quelques surprises !

Sondage

.

L'accès aux deux mairies du Parc et République est-il correct selon vous on devons -nous faire plus ?

Je donne mon avis Voir les réponses

Partenaires

eZ Publish - © Territo - Inovagora