Ville de Cran Gevrier, énergie citoyenne

Vous êtes dans : Accueil > Ville > Découvrir Cran-Gevrier > Histoire et patrimoine

Histoire et patrimoine

© Robert Fournier

D'où vient son nom, quelle est son histoire, comment s'est-elle développée, mais aussi à quoi ressemble-t-elle désormais... 

Une ville : un nom

La ville est issue de deux hameaux, Cran (le bas de la commune) et Gevrier (la colline). Il faut attendre 1902 pour que les deux hameaux fusionnent, Cran-Gevrier compte alors 1300 habitants.

Au Moyen-Age

Avec la construction du château d'Aléry naît la paroisse de Gevrier, dont les principaux hameaux sont Cran, Aléry et celui de la Pérollière, doté de quelques exploitations rurales isolées. Au XIe siècle est construite l'église Saint-Etienne, tombée en ruine à partir de la Révolution Française. Il ne reste de cette époque que la chapelle de Gevrier, qui se visite lors des Journées du Patrimoine, en septembre.

L’expansion industrielle

Alors qu’au 18e siècle, Gevrier est encore un tout petit village, le bourg de Cran se développe grâce à la force motrice du Thiou, la plus petite rivière de France qui, depuis le lac d'Annecy, se jette dans le Fier. L'eau du Thiou fait tourner des moulins installés dès le moyen-âge (moulins à blé, fabriques d'armes..). Puis, au 19e siècle, Cran devient le berceau des industries de l’agglomération, avec trois grandes usines : Les Papeteries, les Tissages et les Forges de Cran.

Un nouvelle identité forte

La ville s'est développée au XXe siècle avec l'essor de ses industries et l'apport de nouvelles populations venues travailler, notamment une forte communauté italienne venue à l'entre deux guerres et après la 2e guerre mondiale. Cran-Gevrier a été largement touchée par la désindustrialisation : fermeture des Tissages dans les années 50 et des Papeteries en 2006. Son économie est devenue tertiaire. Elle a su rebondir à chaque fois : la construction d'un centre-ville Chorus sur le site des Tissages lui a donné une nouvelle identité, dans les années 1980/90, marquée par le développement de la politique culturelle, avec l'ouverture de la Turbine, espace réunissant un cinéma, une médiathèque et un Centre de culture scientifique technique et industrielle (CCSTI).

La friche industrielle des Papeteries va accueillir dans les années à venir (2014/2017) un écoquartier rassemblant environ 600 logements, des espaces verts et paysagers (60 % de l'emprise au sol) et un pôle des entreprises de l'Image en mouvement.

Héritière d'une histoire ouvrière et industrielle, Cran-Gevrier est devenue une ville attractive, grâce à l'émergence de son centre-ville et des politiques engagées en faveur de la culture, de l'éducation et de la jeunesse, de l'urbanisme et du développement durable.

 

En savoir plus

Bibliographie :
- "Cran-Gevrier, ville de vie", Christian Regat, 2007 (en vente à La Turbine) et disponible à la médiathèque La Turbine
- "Cran-Gevrier, et au milieu coule une rivière...", Françoise Blanchard, 2008 (en vente à La Turbine)
- "Les Italiens à Cran-Gevrier : toute une histoire", Mino Faïta, 2010
-  Film documentaire « Une petite Italie au cœur de Cran-Gevrier », 2009
-  DVD "Une aventure humaine" et "Paroles d'anciens des papet'", Nabil Louaar, 2009
Contact : Service culture - ville de Cran-Gevrier - Tél : 04 50 88 67 17

Partenaires

eZ Publish - © Territo - Inovagora