Ville de Cran Gevrier, énergie citoyenne

Vous êtes dans : Accueil > Ville > La commune nouvelle > la fusion des communes à 6

la fusion des communes à 6

Après l’échec de la fusion des 13 communes de l’agglomération, les communes les plus urbaines ont en effet décidé de remettre l’ouvrage sur le métier. D’abord Annecy, Cran-Gevrier, Meythet et Seynod, rejoints ensuite par Annecy-le-Vieux et Pringy. Cette délibération soumise aux 6 conseils municipaux donne donc le départ d’un nouveau chantier pour les élus qui vont élaborer un projet qui sera concerté.

Cette deuxième tentative de fusion semble mieux partie pour plusieurs raisons :

- d’abord, ces communes partagent déjà plusieurs objectifs qui constituent les bases d’un projet (lire ci-dessous) ;

- elles ont décidé de se donner des moyens, avec un cabinet spécialisé qui les accompagnera sur la réorganisation des services et les économies de structures possibles ;

- surtout, la démarche est plus collective et participative : les 6 maires pilotent le projet et les adjoints et conseillers délégués des six communes vont travailler à l’élaboration du projet dans 11 groupes de travail thématiques. Et tous les conseillers municipaux seront informés et associés à l’avancée des travaux.

L’objectif est double : étudier ensemble les services des communes et évaluer les économies rendues possibles par leur regroupement ; définir les politiques et les services publics de la future « commune nouvelle ».

Enfin, la communication sur ces travaux et le projet fera l’objet d’une attention particulière. Le principe de la concertation est retenu, chaque commune choisissant ses modalités en fonction de ses pratiques. Si cette démarche aboutit à un projet partagé avec d’autres communes, l’équipe municipale de Cran-Gevrier souhaite consulter les citoyens avant que le conseil municipal ne prenne sa décision.

 Le calendrier prévoit une synthèse du projet en mars et une décision sur la création de la commune nouvelle avant l’été, pour être effective au 1er janvier 2017. Car à cette date, l’agglomération devra s’élargir vers celles de la Tournette, Rive gauche du lac, Pays d’Alby et pays de la Fillière.

Pourquoi fusionner ?

Les objectifs mentionnés dans la délibération

La délibération soumise aux six conseils municipaux indique des objectifs que les communes partagent pour leur population et leur territoire :

- un aménagement et un développement équilibrés du territoire, pour mieux répartir les équipements, répondre aux besoins de logements en améliorant la mixité sociale, favoriser l’accueil des entreprises…

- la volonté de maintenir un bon niveau de services publics, dans un contexte de réduction des ressources des collectivités

- la recherche d’économie de gestion par le regroupement de moyens, avec la volonté de maintenir un niveau de fiscalité maîtrisée

- une plus grande solidarité territoriale et financière

Partenaires

eZ Publish - © Territo - Inovagora