Ville de Cran Gevrier, énergie citoyenne

Vous êtes dans : Accueil > Ville > Les grands projets > Rénovation de l'Hôtel de Ville

Rénovation de l'Hôtel de Ville

© Ville de Cran-Gevrier

Le projet de rénovation de l’hôtel de ville a été présenté et voté à l’unanimité au conseil municipal du 7 juillet. Premier objectif, les économies d’énergie ! Le déménagement est prévu mi-2015, la réouverture début 2017.

 

Pourquoi rénover l’hôtel de Ville ?

1- Construit en 1969, le bâtiment nécessite de sérieux travaux de rénovation énergétique pour réduire les déperditions et donc les consommations d’électricité et de gaz.
2- L’isolation des façades et du toit sera l’occasion de donner un nouvel aspect au bâtiment qui en a bien besoin.
3- Le bâtiment sera en outre rendu accessible aux personnes à mobilité réduite et mis aux normes de sécurité.
4- L’accueil et le confort des usagers seront améliorés avec la relocalisation au rez-de chaussée des services accueillant le plus de public.

Au moins 900 000 euros d’économies sur vingt ans

- Une fois rénové, l’hôtel de ville sera un bâtiment basse consommation (BBC). Il consommera 75 % de moins d’énergie, ce qui représente une économie estimée à 906 000 euros sur vingt ans (au coût actuel de l’énergie).Un meilleur accueil du public
- Les principaux changements vont concerner le rez-de-chaussée destiné à accueillir les services qui reçoivent le plus de public : service état civil, service scolaire et périscolaire…
- Le troisième étage sera également impacté puisqu’il sera desservi par l’escalier central ainsi que par l’ascenseur, qui s’arrêtent aujourd’hui au 2e étage

Comment rénover ?

Pour rénover l’hôtel de Ville, la ville a choisi de recourir à la Société publique locale (SPL) d’efficacité énergétique OSER, spécialisée dans les projets de rénovation énergétique pour les collectivités locales. Créée par la région Rhône-Alpes, cette société compte plusieurs collectivités territoriales actionnaires, dont Cran-Gevrier depuis 2012.Les atouts de la SPL OSER :
- Cette société offre plusieurs avantages notamment en termes de compétences techniques spécifiques - dont la ville ne dispose pas - et financières grâce à sa capacité à négocier (taux d’emprunt bonifié, recherche de subventions, meilleures valorisation des Certificats d‘économie 

Un investissement financé sur vingt ans

- La SPL propose en particulier une solution dans laquelle elle finance l’investissement, la ville payant en retour un loyer durant 20 ans : c’est le bail emphytéotique administratif.
- Cette solution a été votée par le conseil municipal du 7 juillet, parmi les six montages financiers étudiés par la SPL OSER, dans le cadre d’un diagnostic technique du bâtiment et d’une évaluation du montage proposéL’avantage du BEA sera double :
 - d’une part, c’est la SPL et non la ville qui investit en échange d’un loyer payé par la ville
 - d’autre part, la SPL a une obligation de performance énergétique et de maintenance de l’hôtel de ville : les objectifs d’économie d’énergie devront être atteints sous peine de pénalités.

Qu’est-ce qu’un BEA ?
Le Bail Emphytéotique Administratif permet à une collectivité territoriale propriétaire d’un bien immobilier de le louer à un tiers pour qu’il y construise ou rénove un ouvrage qu’il loue ensuite à la collectivité. Celle-ci redevient propriétaire à l’issue du bail. La ville va ainsi payer un loyer à la SPL sur vingt ans pour couvrir le coût total de l’opération.

Quel calendrier ?

Le futur hôtel de ville… déjà primé !
La ville a participé à un appel à projets organisé par le Syane (Syndicat des énergies et de l’aménagement numérique de la Haute-Savoie). Première à monter sur le podium, elle a été sélectionnée pour le volet énergétique de son projet de rénovation de l’hôtel de ville.
Montant de la rénovation énergétique : 2 159 430 €. Subvention allouée par le Syane : 80 000 €.

En savoir + :

La renovation de l'hôtel de ville (pdf - 143,21 ko)

Partenaires

eZ Publish - © Territo - Inovagora