Ville de Cran Gevrier, énergie citoyenne

Vous êtes dans : Accueil > Ville > Magazines municipaux > 300 habitants questionnés sur le magazine Ma ville et l’Agenda

300 habitants questionnés sur le magazine Ma ville et l’Agenda

D’après une enquête menée sur le magazine et l’agenda de la ville, les lecteurs attendent plus d’informations sur l’agglomération, le sport et le patrimoine. Adopté !

Un an et demi après le lancement de la nouvelle formule de Ma Ville , trois étudiants de l’IUT d’Annecy-le-Vieux ont réalisé une enquête auprès de 322 lecteurs pour le compte de la ville.
Les objectifs de l’enquête étaient de connaitre la composition du lectorat, la représentation du journal par les habitants, l’évolution des attentes des Cran-gevriens, et enfin, l’utilisation de l’agenda des évènements.

Principaux résultats :

- Un bon taux de lecture : 48% des personnes interrogées lisent Ma ville à chaque parution, 30% le lisent de temps en temps, et 23% ne le lisent jamais.

- Une bonne perception : parmi les lecteurs, 80 % pensent que Ma ville présente « la vie des Cran-gevriens ». A l’inverse, pour 80 % des non lecteurs, le magazine diffuse « des informations de la mairie ». Un vrai décalage de perception.

- Rubricage : Le courrier des lecteurs est la rubrique jugée la moins intéressante (50 %). Par contre, les Cran-gevriens sollicitent plus d’informations sur l’agglomération d’Annecy (75 %), sur le sport (80 %) et le patrimoine.

Ces attentes seront prises en compte, avec en particulier la création d’une page sur les actions de la C2a. La page Courrier des lecteurs est supprimée. Néanmoins, vos témoignages pourront être publiés dans la rubrique « Ca se passe dans nos quartiers ».

En savoir + : téléchargez ICI l'intégralité de l'enquête

A quelle fréquence lisez-vous Ma Ville ?

- A chaque parution : 48 %
- De temps à autre : 30 %
- Jamais : 22 %

Cherche agenda… désespérement

L’agenda des évènements a connu une baisse de notoriété (- 19 points), qui s’explique par le changement de mode de diffusion, adopté pour réduire la consommation de papier et améliorer sa périodicité (3000 ex X 10 numéros au lieu de 10 000 ex X 5 numéros) .
En effet, depuis que l’agenda n’est plus distribué avec les magazines, 31% des Cran-gevriens ne savent pas où le trouver, contre 1% auparavant. La ville va donc communiquer pour mieux faire connaître ses lieux de diffusion : commerces et lieux publics.

 

 

Partenaires

eZ Publish - © Territo - Inovagora